Menu Horizontal Haut

Rss

Covoiturage

Allo match

Vidéos

Scans

Forum

Contact

Site

Confidentialité

FCNhisto.fr - Accueil

Historique du FC Nantes depuis 1943

Flux rss

Menu Vertical Saison

Menu Vertical Divers

Menu Vertical Divers

 

 

Non-au-racisme.com

 

 

 

 

 

 

 

L'actualité 2008-09 du FC Nantes

 

 FCNhisto.fr Retour page précédente

 

FCNhisto.fr Flux RSS  Flux rss

 

 

Le 2 juin 2009

 

Le FC Nantes court à la « Kitastrophe »

Le FC Nantes court à la « Kitastrophe »

 

Le FC Nantes fait débat après les évènements qui ont entouré la rencontre face à Auxerre, samedi soir, au stade de la Beaujoire. Les supporters nantais sont divisés. Deux clans s’opposent, celui qui condamne les actes de violence d’une minorité, et l’autre, qui sans cautionner la violence, s’intéresse au sujet de fond, le respect de l’histoire et des valeurs  du club.

 

Depuis dimanche matin,  sur  plusieurs   forums  nantais,  un  débat  est  ouvert  pour faire la

chasse aux « mauvais supporters ». Une petite frange des supporters s’est frottée aux forces de l’ordre, et ce sont tous les amoureux du club qui sont montrés du doigt. Ce sujet de discussion est généralement ouvert par des personnes qui ne suivent pas l'actualité du club régulièrement et qui ne connaissent que très peu son histoire. Ceux qui sont attachés à la philosophie historique du FCN, qui repose sur des valeurs essentielles que sont la formation et le respect du jeu, réclameront toujours aux dirigeants successifs d'en faire de même.

Ce fut déjà le cas par le passé, avec Bouyer, Gripond et Roussillon, notamment, et c'est encore le cas aujourd'hui avec Kita. Aucun d’entre eux n’a respecté le club, il n’y a donc aucune raison de les respecter. L’argent, le tape à l’œil et l’omnipotence ne sont pas des gages de réussites, sinon le Lausanne Sports existerait encore, et le FC Nantes ne serait pas dans cette situation catastrophique. Il est plus facile de se remettre d’une crise financière, que d’une déchéance sportive. La Maison Jaune pâlit à vue d’œil et si Kita persiste à rester dans ses murs, elle pourrait connaître les deux à la fois, autant dire que la chute serait plus grande encore…

 

Le problème, il perdure depuis 10 ans, voire un peu plus. Les valeurs du club sont bafouées. Les jeunes joueurs partent avant d'avoir joué en Jaune, l'équipe est renouvelée d'un tiers tous les 6 mois, les contrats professionnels se comptent à la pelle et les coachs sont virés un à un. Il n'y a plus aucune stabilité. Les résultats sportifs ne peuvent pas suivre; c'est impossible dans un tel contexte.

Que la tension monte et que les présidents successifs soient considérés comme premiers responsables, c'est normal ! Quand le président Kita et ses subalternes, Larièpe et Praud, salissent, jour après jour, l'image du FCN par des actes ou par des mots et qu’ensuite, ils réclament le respect et jouent les offusqués après avoir organisé un combat de « gladiateurs » en convoquant deux fois plus de service d'ordre qu'il n'en fallait, que dire si ce n’est que c’est l'hôpital qui se fout de la charité !

La violence d’une infime poignée de personnes, marginalisées par rapport à la large majorité des supporters qui savent manifester dans le calme, tout en restant fermes et vindicatifs, n'est rien comparé à ce que font Kita et sa « bande » , et à ce qu'ont fait Roussillon, Dassault, Gripond, Couédel et De Chaisemartin par le passé.

 

On ne doit pas cautionner la violence, mais on doit essayer de la comprendre, d'en connaître les raisons et les causes. Si on prend le temps de réfléchir, ça ne fait aucun doute que la direction n'a rien fait pour calmer le jeu, au contraire. Kita parlait, avant le match, d'une trentaine de supporters manipulés. Après la rencontre, au micro de Canal +, il annonçait 100 à 200 supporters violents et manipulés... Mais manipulés par qui ?

Diviser, n'est-ce pas l'apanage de celui qui veut régner sans partage ?

 

Guyot a déjà annoncé son départ suite à un désaccord quant au projet sportif mis en place par Kita et Larièpe. Ce dernier devrait lui succéder au poste de directeur du centre de formation, de quoi se faire du souci quant à l’avenir de cet outil indispensable au bon équilibre du club. Dans les jours qui vont suivre, Moreau, Chaumin et Da Rocha, entre autres, vont allonger la longue liste d’anciens nantais déjà virés ou non renouvelés. L'entreprise de démolition continue, on peut même dire qu'elle s'accentue et s'accélère. Baup, qui n'est pas exempt de tous reproches, a déjà quitté le navire. Qui pour le remplacer ? Qui acceptera de travailler avec Kita et ses « sbires » ? Certainement pas un ancien de la Maison Jaune, les « Choristes c'est fini » avait dit Praud... C'est vrai et on en a la preuve. Pour que l’orchestre soit bon, il faut un grand chef, mais comme le FC Nantes est dirigé par des incompétents, mégalomanes et omnipotents, voilà le résultat.  

 

Alors que ceux qui se considèrent comme des  « vrais supporters » et qui veulent jouer les « midinettes » en se cachant derrière des expressions toutes faites, du genre « la violence ce n'est pas bien », ou encore « Kita n'est pas le seul responsable », pour enchaîner sur leur débat préféré des « vrais-faux supporters », prennent d’abord le temps d’ouvrir quelques livres et de regarder quelques cassettes, afin de se pencher sur l'histoire du club. Ensuite, ils pourront en parler, respecter la Maison Jaune et rejoindre leurs  « grands frères » qui ne veulent pas voir ses murs s’écrouler. Le FC Nantes doit vivre, pour cela Kita doit partir et le plus tôt sera le mieux.

 

Kita, le fossoyeur du FC Nantes

« Le Kita

 

Il dit oui avec la tête

Mais il dit non avec le cœur

Il dit oui à ceux qu'il traîne

Larièpe, Praud, Robin et Kita fils

Il dit non aux amoureux

Du Lausanne Sports

Du FC Nantes

Et tous les problèmes restent entiers

Soudain sa mégalomanie le reprend

Et il efface tout

L’histoire et les valeurs

Les dates et les noms

Le lustre d’antan et les formateurs

Et malgré les revendications légitimes

Sous les cris hostiles des supporters

Avec des craies d’une seule couleur

 

Sur le tableau du bonheur

 

Il dessine le visage du malheur »

 

FCNhisto.fr Le FC Nantes a perdu beaucoup de ses supporters

FCNhisto.fr Le FC Nantes, ou l'histoire d'un cocu

FCNhisto.fr Dirigeants dehors !

 

 

Pascal C. avec la complicité de Riki44  ©   FCNhisto.fr  -  Le 2 juin 2009

 

FCNhisto.fr Flux RSS  Flux rss

 

 FCNhisto.fr Vos réactions sur le forum

 

 

  FCNhisto.fr Retour page précédente

 

 

 

 

 Hit-Parade

 

Menu Horizontal Bas

Copyright  ©  FCNhisto.fr  -  Site non officiel et indépendant  -  Contact  

-  Tous droits réservés  -  Plan du site  -  Mentions légales  -  Confidentialité