Menu Horizontal Haut

Rss

Covoiturage

Allo match

Vidéos

Scans

Forum

Contact

Site

Confidentialité

FCNhisto.fr - Accueil

Historique du FC Nantes depuis 1943

Flux rss

Menu Vertical Saison

Menu Vertical Divers

Menu Vertical Divers

 

 

Non-au-racisme.com

 

 

 

 

 

 

 

L'actualité 2009-10 du FC Nantes

 

 FCNhisto.fr Retour page précédente

 

FCNhisto.fr Flux RSS  Flux rss

 

 

Le 26 décembre 2009

Infos joueurs

 

 Guy-Rolland N'Dy Assembé en compagnie de David De Freitas

FC Nantes : le point sur les joueurs en prêt

 

Stefan Babovic, Aurélien Capoue, Ivan Klasnic, Guirane N’Daw et Guy-Rolland N’Dy Assembé sont les cinq joueurs à avoir quitté le FC Nantes sous forme de prêt lors du dernier marché estival. Aujourd’hui dispersés à travers la France, l’Angleterre et les Pays-Bas et alors que nous arrivons à mi-saison, nous vous proposons de faire le point sur la situation de chacun d’entre eux.

 

Les informations suivantes s'appuient sur des données arrêtées le mercredi 16 décembre 2009.

 

¤ Guy-Rolland N’DY ASSEMBE, en prêt au VALENCIENNES FC

Quand il s’engage avec le Valenciennes FC à la mi-août, Guy-Rolland N’Dy Assembé ne pensait probablement pas qu’il serait considéré, trois mois plus tard, comme l’un des meilleurs gardiens actuellement en exercice dans le championnat de France. Il faut dire que son destin ressemble, à peu de choses près, à un conte de fées. Et pourtant, le début de saison de GRNDA dans le Nord-Pas-de-Calais avait des allures de roman d’épouvante. Explications. Quand il débarque chez les Ch’tis, le club vient de concéder sa première défaite pour sa première sortie en championnat de la saison (1-3, face à l’AS Nancy Lorraine). Match durant lequel Nicolas Penneteau, titulaire habituel dans les cages valenciennoises se fait expulser. Automatiquement suspendu, donc, pour la rencontre suivante, ce dernier sera remplacé par Jean-Louis Leca. La défaite (0-1, sur la pelouse de l’Olympique Lyonnais) de VA n’y changera rien. L’ancien pensionnaire de la Jonelière comprend alors que son avenir dans sa nouvelle formation prend la forme de l’équipe réserve ou du rôle de n° 3, libre à vous de choisir la formule la moins douloureuse. Aussi, quand Nicolas Penneteau est victime à l’entraînement d’une grave blessure (rupture du ligament croisé antérieur) l’éloignant des terrains pour environ six mois, nous nous attendons à voir Jean-Louis Leca assurer le long intérim entamé dans le Rhône. Mais c’était aller un peu vite en besogne. Car, à leur réserver des destins incroyables, les Dieux du football semblent avoir un faible pour les portiers nantais. C’est ainsi qu’à l’occasion de la journée suivante, contre toute attente, les bois du VAFC sont confiés à... Guy-Ro’ ! Qui n’évitera pas la défaite des siens face au Paris SG (2-3), mais qui réalisera une partie tout à fait convenable, malgré les trois buts encaissés. Dans la lignée de ce qu’il n’a que trop rarement eu l’occasion de démontrer sous le maillot jaune et vert, somme toute. Depuis, à la manière d’un Mickaël Landreau une décennie plus tôt au FC Nantes, le natif de Yaoundé n’a plus quitté la surface de réparation valenciennoise et son club est passé de la dix-septième à la troisième place au classement provisoire à l’issue de la seizième journée, s’imposant à huit reprises lors des treize journées suivant l’échec face aux Parisiens. Reste maintenant à savoir quelle sera l’orientation prise par le technicien nordiste quand l’heure du retour de Nicolas Penneteau aura sonné. Quoi qu’il en soit, sa chance, Guy-Rolland N’Dy Assembé l’aura saisie. Des regrets, il n’en aura pas, quoi que l’avenir puisse le réserver...

Guy-Rolland N'Dy Assembé

Bilan pour Guy-Rolland N'Dy Assembé :

- 13 matches joués (13 titularisations).

- Temps de jeu total de 1170 minutes, soit une moyenne de 90 minutes/match.

- 17 buts encaissés, soit une moyenne d’1,3 buts encaissé/match.

FCNhisto.fr La fiche de N'Dy Assembé Guy-Rolland

 

 

¤ Ivan KLASNIC, en prêt aux BOLTON WANDERERS FC (Angleterre)

Nous avions vu un Ivan Klasnic anormalement souriant pour son dernier match sous le maillot nantais. C’était sur le terrain du Stade Brestois 29, le 28 août dernier. L’international croate avait inscrit un but, portant ainsi sa pierre à l’édifice du succès des Canaris (2-1). Les plus optimistes devinaient derrière ce bien-être apparent l’apparition d’un état d’esprit enfin plus concerné chez l’ancien brêmois. Les plus... réalistes l’interprétaient comme l’issue heureuse, pas encore officialisée, de sa recherche active d’un club plus en adéquation avec son talent et ses ambitions entamée dès la fin de la saison 2008-09. Tombé quelques heures après le retour de Bretagne, le verdict avait donné raison aux seconds cités. Direction les Wanderers de Bolton, donc, où, c’est le cas de le dire, l’homme aux deux buts en deux matches à l’Euro 2008 n’a pas eu l’occasion de confirmer son bon début de saison avec le FC Nantes (quatre but en cinq matches). Avec seulement cinq titularisations (dont deux en League Cup) et quatre entrées en cours de jeu (deux buts) depuis son arrivée, Klasnic ne fait guère figure d’élément indiscutable au sein de la formation du centre de l’Angleterre. Son avenir semble lié à la confiance qui lui sera accordée durant la deuxième partie de saison. S’il est utilisé de manière plus régulière et qu’il arrive à enjoliver ses statistiques personnelles, sa carrière s’en trouverait relancée. Dans le cas contraire, s’il continue à faire banquette plutôt que de gambader sur les verts prés anglais, un nouvel épisode du "feuilleton Klasnic" n’est pas à exclure dès l’été prochain...

Ivan Klasnic

Bilan pour Ivan Klasnic :

- 9 matches joués (5 titularisations + 4 entrées en cours de jeu).

- Temps de jeu total de 462 minutes, soit une moyenne de 51,3 minutes/match.

- 2 buts, soit une moyenne de 0,2 but/match.

- 1 avertissement, soit une moyenne de 0,1 avertissement/match.

 

FCNhisto.fr La fiche de Klasnic Ivan

 

 

¤ Aurélien CAPOUE, en prêt à l’AJ AUXERRE

Il avait quitté le club à quelques heures de la fermeture du marché. Direction l’AJ Auxerre, une formation qui semblait à son image : modeste, à ne pas trop prendre au sérieux. Mais ça, c’était avant. Avant que l’AJA n’occupe une honorable cinquième place au classement. Avant qu’Aurélien Capoue ne soit considéré comme un joueur utile et tenez-vous bien... sachant se mettre au service du collectif. Car il s’agit bien là de son nouveau statut au sein de son nouveau club. Cela dit, dans son processus de fabrication, ce Capoue nouveau s’est pas mal attardé au niveau de la fermentation. Ses premières sorties sous le maillot blanc sont en effet loin d’être des réussites. En attestent ces déclarations de supporters bourguignons piquées sur le vif : « J’espère qu’on ne le reverra pas de sitôt », « En fait, la filière nantaise (Oliech et maintenant Capoue) n’est pas une réussite. Pas étonnant, dans ces conditions, de retrouver le FC Nantes là où il est », « Comment un joueur de ce niveau peut être professionnel ? », « A 28 ans, Capoue a des statistiques personnelles super faibles. C’est quoi qui a compromis sa carrière ? Le manque de talent, peut-être », « On va en arriver à espérer une blessure ou des expulsions. C’est triste d’en arriver là ». Depuis, l’ancien Romorantinais a ainsi mué et présente aujourd’hui un bilan de douze matches toutes compétitions confondues et une courbe de performance qui prend des allures de mont Everest. De là à le regretter si le champion de France 1996 décide de le conserver au-delà du présent exercice ? Attendons, observons et tirons-en les conclusions.

Aurélien Capoue

Bilan pour Aurélien Capoue :

- 12 matches joués (11 titularisations + 1 entrée en cours de jeu).

- Temps de jeu total de 848 minutes, soit une moyenne de 70,7 minutes/match.

- 5 avertissements, soit une moyenne de 0,4 avertissement/match.

FCNhisto.fr La fiche de Capoue Aurélien

 

 

¤ Guirane N’DAW, en prêt à l’AS SAINT-ETIENNE

Guirane N’Daw avait laissé à Nantes l’image d’un joueur dévoué, disposé à consentir quelques sacrifices quand il s’agit de servir le collectif. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cette réputation n’a pas évolué depuis qu’il défend les couleurs de l’AS Saint-Etienne. Utilisé à un poste qui n’est pas forcément le sien, à savoir en défense centrale, le Sénégalais n’a pas non plus bronché quand il a été aligné à deux reprises sur le flanc gauche de l’arrière garde stéphanoise. Conséquence de cette grande disponibilité, l’ancien sochalien jouit d’une forte cote d’amour auprès des fidèles de Geoffroy Guichard. Et de son entraîneur, Alain Perrin, qui l’avait eu sous ses ordres pendant une saison (2006-07) à Sochaux en a fait l’un des éléments clés de son dispositif. Les chiffres sont là pour le démontrer : quinze titularisations sur quinze possibles. Mais s’il fait figure de titulaire indiscutable, Guirane N’Daw n’a cependant pas de compère attitré au sein de l’axe défensif des Verts. Efstathios Tavlaridis, Moustapha Bayal et enfin Yohan Benalouane se sont en effet succédés aux côtés du natif de Rufisque (Sénégal). Et quand on connaît l’importance des automatismes entre les deux hommes délégués à ce poste, on ne peut que saluer les bonnes performances du possible futur ex-nantais avec davantage de vigueur.

Son avenir, on le sait, est intimement lié à celui de son club, compte tenu de la levée de l’option d’achat en cas de maintien du décuple champion de France. Tout chauvinisme de supporter mis à part, nous ne pouvons que souhaiter une très bonne deuxième partie de saison à Guirane N’Daw. Que son club parvienne à se maintenir parmi l’élite et qu’il relance sa carrière au plus haut niveau. Parce qu’un retour dans le marasme nantais à l’été prochain, nous le craignons, mettrait cette dernière entre parenthèses.

Guirane N'Daw

Bilan pour Guirane N'Daw :

- 15 matches joués (15 titularisations).

- Temps de jeu total de 1350 minutes, soit une moyenne de 90 minutes/match.

- 2 avertissements, soit une moyenne de 0,1 avertissement/match.

FCNhisto.fr La fiche de N'Daw Guirane

 

 

¤ Stefan BABOVIC, en prêt au FEYENOORD ROTTERDAM (Pays-Bas)

Quand il s’engage avec le Feyenoord Rotterdam fin août, Stefan Babovic doit patienter pas moins de quatre matches sur le banc ou dans les tribunes avant de faire ses grands débuts avec son nouveau club. Grands débuts, certes, car ils interviennent sur la pelouse du Sparta Rotterdam, à l’occasion du fameux derby rotterdamois (dixième journée d’Eredivisie), mais également courts débuts car ils prennent la forme d’une entrée en jeu à quatre minutes de la fin du match. Quatre minutes qui constitueront néanmoins les prémisses d’une certaine montée en puissance du Bosniaque. En effet, ce dernier jouera l’intégralité de la deuxième période de la rencontre suivante (victoire 1-0 face au VVV Venlo) avant d’être titularisé deux fois de suite. La première face au modeste FC Den Bosch (D2) en Coupe des Pays-Bas, match durant lequel il inscrira un but et la seconde dans le cadre du déplacement à Amsterdam pour y affronter l’Ajax. Cette affiche qui pouvait constituer un véritable tournant dans la saison du Monténégrin de naissance et de son club s’est avérée être un cuisant échec tant sur le plan individuel (expulsion) que collectif (défaite 1-5). Après avoir purgé son match de suspension et fait les frais d’une nouvelle mise à l’écart de deux matches, Stefan Babovic a retrouvé les joies du terrain le week-end dernier face au FC Groningue. Partie durant laquelle celui qui avait été pressenti pour remporter le Ballon de Plomb 2009 s’est même offert le luxe, en inscrivant un but, de porter sa pierre à l’édifice du succès (3-1) des siens.

Difficile de livrer un pronostic sur l’avenir de Stefan Babovic. Est-il considéré comme un élément indispensable dans son club ? Ses statistiques personnelles ont tendance à nous faire penser que oui, mais nous sommes en droit de réviser notre jugement si l’on en croit les rumeurs affirmant que le paiement de son salaire serait assuré par... son père ! Le Feyeenord accepterait-il d’accueillir le Bosniaque à condition qu’il n’y ait aucune obligation financière en retour ? Rien n’est moins sûr. Quoi qu’il en soit, la suite de la saison devrait nous en dire plus...

Stefan Babovic

Bilan pour Stefan Babovic :

- 5 matches joués (3 titularisations + 2 entrées en cours de jeu).

- Temps de jeu total de 272 minutes, soit une moyenne de 54,4 minutes/match.

- 2 buts, soit une moyenne de 0,4 but/match.

- 2 avertissements, soit une moyenne de 0,4 avertissement/match.

 

- 1 expulsion, soit 0,2 expulsion/match.

 

FCNhisto.fr La fiche de Babovic Stefan

 

Ces informations s'appuient sur des données arrêtées le mercredi 16 décembre 2009.

 

Loïc Souchon  ©   FCNhisto.fr  -  Le 26 décembre 2009

 

 

Vous souhaitez réagir à l'actualité ?

Connectez-vous (inscription nécessaire) sur le Forum ou sur la page Facebook de FCNhisto.fr :

Forum FCNhisto.fr

FCNhisto.fr sur Facebook

FCNhisto.fr sur Facebook

FCNhisto.fr sur Facebook

 

FCNhisto.fr Flux RSS  Flux rss

 

 

 

 

 

 

 

  FCNhisto.fr Retour page précédente

 

 

 Hit-Parade

 

Menu Horizontal Bas

Copyright  ©  FCNhisto.fr  -  Site non officiel et indépendant  -  Contact  

-  Tous droits réservés  -  Plan du site  -  Mentions légales  -  Confidentialité