Menu Horizontal Haut

Rss

Covoiturage

Allo match

Vidéos

Scans

Forum

Contact

Site

Confidentialité

FCNhisto.fr - Accueil

Historique du FC Nantes depuis 1943

Flux rss

Menu Vertical Saison

Menu Vertical Divers

Menu Vertical Divers

 

 

Non-au-racisme.com

 

 

 

 

 

 

 

L'actualité 2009-10 du FC Nantes

 

 FCNhisto.fr Retour page précédente

 FCNhisto.fr Flux RSS  Flux rss

 

 

 

Le 4 septembre 2009

 

Interview de Philippe, inconditionnel du FC Nantes

Storyfoot.com - Toute l'histoire du football

Interview de Philippe, webmaster de www.storyfoot.com  Site partenaire

 

- - Pouvez-vous nous présenter votre site, Storyfoot.com ?

Philippe : « Le site Storyfoot a été crée en 2000 avec une approche historique du monde du football. A l’époque, il n’existait pas de sites tels que Wikipédia ou de sites sur le football traitant d'autre chose que de l’actualité. Il était donc assez difficile de trouver de l’information sur ce sujet. Le but était donc d’offrir une source importante d’articles concernant l’histoire du football, l’évolution des règles du jeu, le fonctionnement de ces organes et le palmarès des compétitions pour devenir une véritable base de données avec de l’information brute, mais aussi des vidéos et des photos d’archives. Le site s’est étoffé au fur et à mesure pour proposer notamment des rubriques sur le beach soccer, le futsal, le football féminin, le foot business, les fiches de clubs ou des quizz sur les thèmes principaux du site. » 

 

- Que pensez-vous du football et de son évolution ces dernières années ?

Philippe : « Le football de haut niveau a subi de profondes transformations ces dernières années. L’ère du foot business-spectacle a profondément bouleversé le monde du football.

Tout d’abord, vu les sommes engagés, les enjeux prennent désormais souvent le pas sur le jeu. La tactique revêt un rôle trop important au détriment du jeu créatif fait d’instinct et de spontanéité. Et pourtant les joueurs sont devenus plus physiques et techniques, ce qui devrait contribuer à un niveau de jeu bien plus élevé. Et en réalité, c’est souvent regrettable de voir des équipes déjouer, se replier à dix derrière et chercher le match nul. Sur ce point, je déteste les entraîneurs qui, n’ayant aucune philosophie de jeu, adaptent à chaque match leur tactique ou leur jeu en fonction de leur adversaire du soir. Ce constat est très présent pour la Ligue 1, mais bon, il n’est heureusement pas généralisé. Je suis toujours frappé de voir l’intensité des matches de Premier League. Le combat et la recherche de la victoire sont très présents et très peu d’équipes jouant à l’extérieur ferment jeu.

D’autre part, il faut également constater que la formation a profondément changé. Au milieu des années 1990, les clubs formateurs étaient sur les devants de l’affiche, tels que l’Ajax Amsterdam ou le FC Nantes. Hors, les grands clubs se sont penchés tout particulièrement sur les centres de formation, "usine à champions". Les grands clubs ont développé des centres d’entraînements et de formation de haut niveau pour "produire" leurs propres champions. De plus, les grands clubs pillent les clubs formateurs de plus en plus tôt, profitant de leur notoriété et de l’avidité des jeunes joueurs. Et pourtant, aucun d’entre eux n’a connu la réussite en s’expatriant de façon précoce (ex : Le Tallec, Sinama Pongolle, Meghni, Aliadière, etc.). J’apprécie ainsi fortement des mesures telles que "l’indemnité de formation" pour les clubs formateurs ou l’interdiction des transferts internationaux des mineurs.

Enfin, concernant l’argent dans le football, je ne suis pas choqué des sommes faramineuses qui gravitent dans cet univers, puisqu’elles sont générées par les revenus engendrés par les droits TV, le merchandising, la billetterie ou le sponsoring. Pour autant, je plaide pour une régulation forte des transferts et des agents de joueurs, milieu très obscur, dans lequel la magouille est très répandue. Je pense que des mesures telles que la limitation du nombre de transferts et de leurs montants serait très bénéfique pour le football. Les clubs réfléchiraient à deux fois avant d’engager un joueur et, surtout, ils donneraient plus de temps aux joueurs en place de faire leur preuve. Je ne suis absolument pas fan d’équipes telles que Chelsea, Manchester City, Lyon ou le Real Madrid de cette année, qui construisent leur équipe à coups de millions.

Pour terminer sur une note plus positive, et malgré toutes ces dérives du monde du football, je tiens à dire que l’émotion et la passion n’ont jamais été aussi grandes que ces dernières années. De plus, il suffit de regarder un match de phase finale de Ligue des Champions, entendre résonner l’hymne de cette compétition, pour être plongé dans la magie du football. Les demi-finales de la saison dernière Barça-Chelsea et MU-Arsenal étaient absolument fantastiques. Et voir jouer des joueurs tels que Iniesta, Xavi, Gerrard, Drogba, Lampard ou Léo Messi est un pur régal. D’ailleurs, j’espère que ce dernier obtiendra enfin le ballon d’or cette année. »

 

- Etes-vous supporter d'un club en particulier ?

Philippe : « Je suis un supporter inconditionnel des Canaris depuis toujours. J’apprécie également beaucoup Manchester United et le FC Barcelone. »

 

- Quel est votre meilleur souvenir de supporter ?

Philippe : « Mon meilleur souvenir de supporter restera bien évidemment la saison 1994-95 du FC Nantes. Cette équipe magique restera très longtemps comme l’une des équipes les plus éblouissantes de l’histoire du championnat de France, avec à son actif des records qui vont être durs à battre (plus petit nombre de défaites sur une saison, plus petit nombre de défaites à domicile sur une saison, plus petit nombre de défaites à l'extérieur sur une saison, plus grand nombre de matches consécutifs sans défaite). Et surtout, le "jeu à la nantaise" à une touche de balle, tout en mouvement et en technique, était un régal, avec ce fameux score maison de 3-0. »

 

- Et votre plus mauvais souvenir ?

Philippe : « Deux mauvais souvenirs : la défaite en demi-finale de Ligue des Champions en 1996 et la défaite en finale de Coupe de la Ligue contre Sochaux en 2004. Pour le premier, ce fut un mauvais souvenir car le FC Nantes était en mesure de l’emporter et le match aller, remporté par la Juve, avait été entaché d’actions litigieuses, comme notamment l’expulsion sévère de Carotti. Pour le second, ce fut un très mauvais souvenir car j’étais présent ce soir-là au Stade de France. La "Panenka" lamentable de Landreau restera pour moi à tout jamais un grand gâchis. »

 

- Quels joueurs vous ont le plus marqués ?

Philippe : « De nombreux joueurs m’ont marqué par leur talent. Je pense à Roberto Baggio, Gabriel Batistuta, David Beckham, Alessandro Del Piero, Ronaldinho et bien évidemment, le plus incroyable de tous, Léo Messi. Concernant mes souvenirs à la Beaujoire, je citerai « el Presidente » Nestor Fabbri, Mario Yepes, Viorel Moldovan, Mickaël Landreau, ainsi que Jèrèmy Toulalan. »

 

- Que pensez-vous du FC Nantes, passé, présent et à venir ?

Philippe : « J’ai grandi avec le FC Nantes des années 1990, qui se caractérisait par le "jeu à la nantaise" et la formation. Le jeu était porté vers l’avant, tout en mouvement et en technique. Le FC Nantes était un prétendant régulier aux places européennes, voire au titre.

Puis, il y a eu une longue descente aux enfers à partir du dernier titre de 2001. Le déclin a commencé avec l’arrivée de l’équipe dirigeante incarnée par Gripond, qui avait déjà fait couler Prost Grand Prix, et qui a détruit l’identité historique du FC Nantes. Il a voulu plonger le FC Nantes dans l’ère du foot business, en privilégiant l’achat de joueurs extérieurs au club et en délaissant complètement la formation.  Cela débute par les achats d’Olivier Quint et Pierre-Yves André, en 2001.  Cela  se  poursuit

par le limogeage de Reynald Denoueix alors que Nantes était réputé pour la stabilité de son banc de touche (5 entraîneurs en 40 ans). Puis ce fut au tour de la formation, avec la dissolution de la seconde équipe réserve. Cette décision, passé inaperçue à mon sens, fut une décision catastrophique. Elle illustrait à elle seule la volonté de placer la formation comme totalement secondaire dans la stratégie du club. Et par la suite, à la fin de la saison 2003-04, après une défaite calamiteuse en finale de Coupe de la Ligue, synonyme de non qualification à la Coupe d’Europe, ce fut le départ des derniers cadres du FC Nantes : Mario Yepes, Sylvain Armand, Viorel Moldovan,  Nicolas Gillet,  Mathieu Berson

Storyfoot.com - Toute l'histoire du football

et Marama Vahirua, compensé par un recrutement catastrophique : Viveros, Caceres, Bratu, Capoue… Nous pouvons remarquer aujourd’hui que la présence des jeunes joueurs nantais dans les différentes catégories de l’Equipe de France est quasi inexistante. Plus symptomatique, le FC Nantes n’a plus de représentant en équipe de France espoirs depuis un très long moment, alors qu’elle était un des clubs pourvoyeurs de jeunes talents (en 2001, Nantes avait 4 titulaires en équipe espoirs : Landreau, Armand, Vahirua et Berson).

Concernant l’avenir, je ne fais pas partie des détracteurs du président Kita, qui, pour moi, est le plus engagé des présidents de ces dernières années. Malheureusement, il va falloir plusieurs bonnes saisons de Ligue 1 pour redonner au club une image et une notoriété forte, afin de permettre de recruter et d’attirer des jeunes talents et des techniciens expérimentés pour la formation. Quoi qu’il en soit, j’espère que l’on va arrêter de recruter à gogo à chaque saison des joueurs inconnus, issus de championnats obscurs, à qui l’on fait des "ponts d’or". Recrutons intelligemment des joueurs ayant fait leur preuve en France et faisons surtout confiance aux jeunes. Il est préférable de descendre en L2 avec les jeunes issus de la formation, qu’avec une équipe de recrues de "bras cassés", comme en 2008-09 (Douglao, Gravgaard, Klasnic, Babovic, Djordjevic, etc.). »

 

- Quels sont vos favoris pour la montée en Ligue 1 ?

Philippe : « Mes favoris pour la montée sont le FC Nantes, pour son groupe très solide sur le papier, ainsi que Le Havre et Caen. Mes outsiders sont constitués d’équipes de l’Ouest, avec Tours, Angers, Guingamp et Vannes. »

 

- D'après-vous, quel club succèdera à Bordeaux pour le titre de champion de France de Ligue 1 ?

Philippe : « Ce qui est sûr est que la lutte pour le titre de champion de France de Ligue 1 risque d’être haletante. Je penche malgré tout pour un doublé des Girondins, qui ont réussi à conserver une ossature redoutable. Lyon et Marseille sont également ultra-favoris. Je pense que le parcours de ces trois clubs en C1 aura aussi un rôle à jouer. Peut être que le PSG saura profiter de sa fraîcheur avec un calendrier moins chargé. »

 

- Quel parcours imaginez-vous pour les clubs français en coupe d'Europe ?

Philippe : « Concernant la Ligue Europa, le parcours de Lille risque d’être assez court (dans le même groupe que Valence et le Genoa). Quant à Toulouse, je ne les vois pas aller plus loin que les huitièmes.

Pour la Ligue des Champions, je pense que Lyon devrait se qualifier facilement en huitièmes. Bordeaux et Marseille sont capables de terminer second ou au pire troisième. Je vois bien ces deux clubs réaliser un exploit respectivement contre le Bayern et le Milan AC. Ce serait une bonne chose pour le football français. Mais bon, je doute que l’on retrouve un club français en finale cette année. »

 

- Avez-vous d'autres passions en dehors du football ?

Philippe : « En tant que pratiquant et supporter, le football est véritablement une passion. J’aime aussi d’autres sports, tels que le rugby, le tennis, la NBA ou la F1. »

 

- Avez-vous un message particulier à faire passer aux lecteurs de FCNhisto.fr ?

Philippe : « Etant, j’en suis sûr, tous des fans du FC Nantes, j’aimerais leur dire de continuer à supporter leur équipe dans cette mauvaise passe, de soutenir les bonnes choses réalisées par les dirigeants en place et, enfin, lutter pour de la stabilité dans ce club et le retour de la formation de haut niveau. »

 

Merci à Philippe,

webmaster de  :  FCNhisto.fr www.storyfoot.com

Storyfoot.com - Toute l'histoire du football

Site partenaire

 

 

Pascal C.  ©   FCNhisto.fr  -  Le 4 septembre 2009

 

 FCNhisto.fr Flux RSS  Flux rss

 

 

 

 

 FCNhisto.fr Vos réactions sur le forum

 

 

  FCNhisto.fr Retour page précédente

 

 

 

 

 Hit-Parade

 

Menu Horizontal Bas

Copyright  ©  FCNhisto.fr  -  Site non officiel et indépendant  -  Contact  

-  Tous droits réservés  -  Plan du site  -  Mentions légales  -  Confidentialité