Menu Horizontal Haut

Rss

Covoiturage

Allo match

Vidéos

Scans

Forum

Contact

Site

Confidentialité

FCNhisto.fr - Accueil

Historique du FC Nantes depuis 1943

Flux rss

Menu Vertical Saison

Menu Vertical Divers

Menu Vertical Divers

 

 

Non-au-racisme.com

 

 

 

 

 

 

 

L'actualité 2008-09 du FC Nantes

 

 FCNhisto.fr Retour page précédente

 

FCNhisto.fr Flux RSS  Flux rss

 

 

Le 25 mai 2009

 

Le FC Nantes, un club de Ligue 2

Le FC Nantes, un club de Ligue 2

FC Sochaux 2-1 FC Nantes :  Ligue 1 - 37ème journée

 

Le premier quart d’heure de match est totalement à l’avantage des Sochaliens qui profitent de la trop grande agressivité du FC Nantes pour bénéficier de nombreux coups francs dangereux. Sur l’un d‘entre eux, Martin trouve Afolabi (6e) à un mètre du but, mais le défenseur du FCSM  ne  peut  contrôler  le  ballon  et  Alonzo  est  tout heureux de pouvoir le

récupérer. Pendant que les joueurs de Gillot poursuivent leur harcèlement, ceux de Baup ne se distinguent que par leur récolte de cartons jaunes, étant donné qu’en moins de quinze minutes, N’Daw puis Capoue sont sanctionnés d’une biscotte méritée. La première réaction nantaise est quasiment décisive puisque ce même Capoue (16e), idéalement lancé par Bekamenga, voit son tir dévié de peu hors du but par un très bon Richert. Cette grosse occasion semble avoir permis aux Canaris de rentrer enfin dans le match, mais ce sont quand même les Lionceaux qui se montrent les plus dangereux, comme sur ce tir dans le petit filet d’Erding (26e) qui a mystifié N’Daw, suite d’un bon centre de Perquis. Sur un énième coup franc sochalien, le ballon est repris au premier poteau par Erding (34e) pour le premier but de la soirée. Sur cette action de grande classe, Alonzo semble un peu lent à la détente puisque le ballon lui passe au dessus dans un angle fermé. En fait, Alonzo s’est blessé sur un dégagement aux six mètres depuis déjà quelques minutes et il a même demandé au banc nantais à être remplacé. Cette demande ne semble pas avoir perturbé Baup, qui laisse son équipe sans gardien opérationnel sans doute parce que la mi-temps doit être sifflée rapidement. Mais juste avant que celle-ci n’intervienne, Martin, encore sur coup franc, expédie un magnifique ballon travaillé en plein cœur de la surface de réparation nantaise où Bekamenga, Faty, mais aussi Alonzo, le regardent passer sans réellement intervenir. Afolabi (45e), qui arrive lancé au second poteau, n’a plus qu’à propulser la balle au fond des filets nantais. En quarante cinq minutes, le FCN a définitivement laissé s’envoler ses dernières illusions de maintien.

 

Pas de rébellion ou si peu

 

Baup profite de la mi-temps pour enfin remplacer Alonzo qui sort du terrain en claudiquant et c’est N’Dy Assembé qui enfile la tunique de dernier rempart nantais. Ce changement est accompagné par le remplacement du fantomatique Bekamenga par Klasnic. Ces changements ne semblent pas remettre en cause la conquête sochalienne puisque dès la reprise, les Lionceaux font de nouveau le siège du but nantais, heureusement sans conséquence. Finalement, le FCN sort peu à peu la tête de l’eau et arrive à monopoliser le ballon suffisamment longtemps pour approcher de la cage de Richert. C’est sur une de ces possessions que Bagayoko, côté gauche, parvient à transmettre le ballon à Klasnic dans la surface de réparation sochalienne. L’attaquant ligérien feint le contrôle et tente aussitôt de déborder son garde du corps en se retournant. Le défenseur du FCSM pris en défaut par la feinte accroche la jambe d’appui de Klasnic qui obtient un pénalty. Le coup de pied arrêté est transformé par Bagayoko (61e sp). Ce but permet aux Canaris de conserver la flamme vacillante, puisqu’il reste encore trente minutes pour renverser la situation. Mais, comme depuis le début de saison, l’insignifiante faiblesse collective de l’équipe empêche le FC Nantes de réellement peser sur le déroulement de la partie. Il ne faut compter que sur des éclairs individuels, comme sur ce centre du fidèle grognard Da Rocha, passablement éreinté en cette fin de saison où il aura tenté de tenir à lui seul la baraque délabrée, récupéré par Capoue (80e) au second poteau pour une reprise de volée pas très académique, mais qui vient heurter le poteau de Richert. La fin du match est d’une tristesse sans nom avec une majorité de ballons balancés devant, sur un Bagayoko passablement frustré. Un dernier coup-franc d’Abdoun (90e) des vingt mètres permet à Richert de finir sa soirée par un arrêt d’école.

 

La formation sochalienne a raison du FC Kita

 

Ce match à Bonal permet aux Sochaliens de faire un grand pas vers le maintien, même si la dernière journée reste cruciale pour leur avenir. Par contre, pour des Nantais plombés par une différence de buts abyssale, cette défaite est synonyme de relégation, puisqu’il faudrait un miracle lors de la dernière journée pour se maintenir en Ligue 1. Il est ironique de constater que sur les deux buts du FCSM qui envoient le FCN au purgatoire, deux jeunes pousses du centre de formation des Lionceaux sont impliqués ; l’attaquant Erding qu’on avait déjà eu l’occasion de découvrir l’année dernière, et le jeune Martin qui, pour une première saison de Ligue 1, s’est vu offrir la chance de disputer treize matchs en tant que titulaire et quatorze en tant que remplaçant. Ces deux jeunes ne constituent que la pointe de l’iceberg puisque cette saison, le FC Sochaux a lancé dans le grand bain pas moins de six nouveaux joueurs issus de la pépinière sochalienne. Ce n’est pas tout, étant donné qu’au cours de la saison, cinq autres joueurs issus du centre de formation ont été utilisés. Une petite addition et on arrive déjà à onze joueurs estampillés Sochaux, alors que n’apparaissent même pas dans ce décompte des garçons comme Richert et Pitau, pourtant fortement liés à ce club mais qui n’y ont pas été formés. De quoi faire rêver tout supporter ligérien qui s’intéresse un minimum à l’histoire de la Maison Jaune. De là à suggérer au président Kita de laisser sa place sur le banc de touche à une jeune pousse du FC Nantes...

 

FC Nantes

 

FCNhisto.fr FCSM 2-1 FCN : la feuille de match

FCNhisto.fr Le FC Nantes joue sa survie au stade Bonal

FCNhisto.fr L'historique entre Sochaux et Nantes

 

 

Riki44  ©   FCNhisto.fr  -  Le 25 mai 2009

 

FCNhisto.fr Flux RSS  Flux rss

 

 FCNhisto.fr Vos réactions sur le forum

 

 

  FCNhisto.fr Retour page précédente

 

 

 

 

 Hit-Parade

 

Menu Horizontal Bas

Copyright  ©  FCNhisto.fr  -  Site non officiel et indépendant  -  Contact  

-  Tous droits réservés  -  Plan du site  -  Mentions légales  -  Confidentialité