Menu Horizontal Haut

Rss

Covoiturage

Allo match

Vidéos

Scans

Forum

Contact

Site

Confidentialité

FCNhisto.fr - Accueil

Historique du FC Nantes depuis 1943

Flux rss

Menu Vertical Saison

Menu Vertical Divers

Menu Vertical Divers

 

 

Non-au-racisme.com

 

 

 

 

 

 

 

L'actualité 2005-06 de la Maison Jaune

 

 

 FCNhisto.fr Retour page précédente

 

 FCNhisto.fr Flux RSS  FCNhisto.fr

 

 

 

Le 7 mai 2006

 

FCNhisto.fr

"Jérémy Toulalan a choisi de partir !"

Cette phrase répétée ici et là par certains supporters nantais, elle a le don d'être saoulante... Quand on est jeune, talentueux et ambitieux, si en plus on est né à Nantes, si on a été formé au FC Nantes, l'un des plus grands centres de formation de France, alors on rêve de gagner avec le FC Nantes. C'est ce que voulait Jérémy Toulalan et ce rêve, l'actionnaire, la direction du club, ils lui auront volé...

 

Après la défaite bordelaise, dernier match en Jaune à la Beaujoire, Toulalan errait au centre du terrain, pleurant, le regard rempli d'amertume... Il semblait seul, perdu...

C'était terrible à voir... Le départ annoncé de Mickaël Landreau, l'émotion d'Olivier Quint qui arrête sa carrière, autant d'images qui ne peuvent nous laisser insensibles. Mais lui, Jérémy Toulalan, n'avait pas le droit de dire au revoir.

Il était secoué, il avait du mal à avaler sa salive, il shootait dans l'herbe... Da Rocha partageait quelques instants avec lui, très ému lui aussi.... Mais rien n'y faisait, il était mal Jérémy, sur ses lèvres on pouvait lire "c'est pas facile"...

Qu'est-ce qui n'est pas facile ? Le fait d'être obligé de se taire ? Mais pourquoi Toulalan serait obligé de se taire ? Parce que le président Roussillon le lui aurait demandé ? C'est possible...

Le transfert de Mickaël Landreau au Paris-SG ne rapportera pas un centime d'Euro au FC Nantes, il est donc fort envisageable qu'il y ait compensation... La vente de Jérémy Toulalan serait incontournable si la direction de la Maison Jaune n'avait pas de moyens financiers conséquents pour créer une enveloppe financière correcte pour le recrutement. N'est-ce pas cela l'autofinancement ? Vendre pour acheter ? Rudi Roussillon l'avait clairement expliqué en début de saison, il appliquerait sa politique à la lettre...

 

Mais revenons à Jérémy et à "son choix"... Jérémy Toulalan gagnera avec l'OL, mais ça ne sera jamais pareil. On peut être sûr que si dans 10 ans, on lui pose la question de savoir s'il échangerait quelques titres gagnés depuis son départ, contre un seul avec le FCN, il repondrait "oui".

Seulement voilà, il n'y a aucune ambition dans la Maison Jaune pâle, juste du remue-ménage pendant quelques semaines et l'intersaison, histoire de chambouler l'effectif de moitié... Aucune stabilité, aucune ambition, qu'est-ce qui peut donner envie à un joueur comme Toulalan de rester ? L'amour du maillot ? Jouer le maintien d'année en année et passer à coté d'une belle carrière ?

Il part à l'OL pour progresser encore, cela en jouant dans une équipe ambitieuse, qui joue sur plusieurs tableaux, avec des joueurs de haut niveau international à ses cotés. Jouer l'Europe, le titre de champion de France, jouer une coupe nantionale, tout cela même en étant régulièrement sur le banc, on apprend plus qu'en jouant le maintien dans un club sans ambition, surtout à 22 ans...

Dire qu'il aurait pu le faire à Nantes, il faut avoir une grande mauvaise foi. Ce n'est pas avec un effectif renouvelé de moitié tous les ans, qu'on puisse espérer trouver la stabilité et jouer le haut du tableau, c'est faux, mais si ça plait à certains d'y croire, alors qu'ils ne se gènent pas... Par contre, qu'ils évitent d'habiller Jérémy d'idées qui n'appartiennent qu'à eux... Même si ces idées sont sournoisement soufflées par la direction du club... L'épisode "Carrière" a fait son effet, il n'y a pas si longtemps...

 

Certains diront que Jérémy Toulalan va cirer le banc lyonnais, qu'il part uniquement pour le fric, et patati et patata... Pourtant, un club qui joue la LDC, il laisse forcément du beau monde sur le banc, il faut arrêter de se mentir et se regarder dans la glace... En 2001, lorsque le FCN préparait la Ligue des Champions, on était nombreux à dire, fort logiquement, qu'il fallait doubler les postes, non ?

Au Milan AC, il y a qui sur le banc ? Au Real Madrid ? Au Barça ? Arsenal ? Bayern ? Ben à l'OL aussi il y a un banc de luxe, et ils jouent effectivement la LDC que l'on regarde dans notre canapé, en rêvant d'y voir le FC Nantes au plus vite... Jérémy Toulalan aussi, il en rêve de la LDC, de titres, de trophées, c'est légitime. Mais comme il est joueur du FCN, salarié, il connait donc très bien la Maison et des infos il en a, comme Moldovan en avait, comme Yepes, Fabbri, Gillet, Berson et Djemba en avaient eux aussi, ou encore Carrière, Armand, Olembé, Monterubio et quelques autres, tous connaissaient la politique de la direction, son ambition, ses investissements, et tous sont partis voir aillleurs si l'herbe était verte... (ndlr : rires jaunes) Sur ce nombre de joueurs, combien ont été remplacés ? A part Armand et l'arrivée remarquée de Signorino, qui a remplacé chacun de ces joueurs à valeur équivalente ?

Après tout ça et en y ajoutant le départ de Landreau, capitaine qui a porté le groupe à bout de bras ces dernières saisons, un jeune ambitieux et talentueux comme Toulalan peut-il avoir envie de rester au FC Nantes ? Et on vous passe les membres du staff technique qui sont partis contraints et forcés pour certains...

 

Que reste-t-il de la Maison Jaune aujourd'hui ? Pas grand chose, alors Jérémy Toulalan s'en va allonger la liste des départs de joueurs importants depuis 5 ans... Personne ne l'aura forcé, effectivement, mais personne ou rien ne lui aura donné envie de rester...

 

PC © FCNhisto.fr - Le 7 mai 2006

 

 FCNhisto.fr Flux RSS  FCNhisto.fr

 

 

 

 

 FCNhisto.fr Vos réactions sur le forum

 

 

  FCNhisto.fr Retour page précédente

 

 

 

 

 Hit-Parade

 

Menu Horizontal Bas

Copyright  ©  FCNhisto.fr  -  Site non officiel et indépendant  -  Contact  

-  Tous droits réservés  -  Plan du site  -  Mentions légales  -  Confidentialité