Menu Horizontal Haut

Rss

Covoiturage

Allo match

Vidéos

Scans

Forum

Contact

Site

Confidentialité

FCNhisto.fr - Accueil

Historique du FC Nantes depuis 1943

Flux rss

Menu Vertical Saison

Menu Vertical Divers

Menu Vertical Divers

 

 

Non-au-racisme.com

 

 

 

 

 

 

 

LIGUE 2  2009-10

 

FCNhisto.fr Retour page précédente

FCNhisto.fr Flux RSS  Flux rss

 

Le 3 avril 2010

Ligue 2 - 31ème journée

 

Match Ligue 2

FC Nantes 4-1 Le Havre AC

Le FC Nantes se donne de l'air face au Havre - Ligue 2 - 31ème journée

 

Le FC Nantes s'est facilement imposé face au Havre AC (4-1), au stade de la Beaujoire, dans le cadre de la 31ème journée de Ligue 2. Ce succès permet aux Canaris de se donner un peu d'air,  avant  les  sept dernières rencontres de championnat. Les joueurs de

Baptiste Gentili ont pris l'avantage au tableau d'affichage dès les premières minutes. Les Ciel et Marine sont revenus à la marque, mais les Jaune et Vert ont fait la différence à trois reprises. La victoire nantaise est logique, certes, mais il n'y a pas de quoi pavoiser, ou tirer de plan sur la comète...

Rapidement, Massamba Sambou (2e) a ouvert le score en faveur des Canaris, tandis que Mamadou Diallo (12e), de retour à la Beaujoire, a égalisé sur penalty, quelques minutes plus tard. Un suspense qui allait être de courte durée, puisque Christian Bekamenga (23e) n'a pas raté le coup de pied de réparation, sévère, sifflé contre les Ciel et Marine, peu avant la demi-heure de jeu. Les Nantais ont ensuite enfoncé le clou par l'intermédiaire de Tenema N'Diaye (48e), juste après la pause, et de Bekamenga (56e), auteur d'un doublé, à l'heure de jeu.

Les joueurs de Baptiste Gentili font une bonne affaire au classement, ils remontent à la 12ème place, à six longueurs du FC Metz qui pointe au 3ème rang et compte un match en moins. Il n'y a pas de quoi s'emballer pour autant. Si quelques observateurs se prennent à rêver d’une remontée fantastique pour jouer la troisième marche du podium, d’autres préfèreront sans doute regarder le bilan de la Maison Jaune après 31 journées de championnat. Car en restant objectif, Nantes ne mérite pas de remonter en Ligue 1. Ce ne sont pas deux succès consécutifs qui peuvent tout effacer. Les Canaris possèdent la 9ème attaque du championnat avec 38 buts au compteur, et la 16ème défense avec 41 buts encaissés. Les joueurs des bords de l’Erdre sont à leur place, en deuxième moitié de classement.

Hier soir, face au Ciel et Marine, ce fut historique. En l'absence de William Vainqueur, blessé, aucun joueur formé au club n’était dans le onze de départ.. Si le FC Nantes a battu des records par le passé, cette saison, il en bat d’autres, mais beaucoup moins flatteurs. Il faut, en effet, remonter 50 ans en arrière, soit lors de l’exercice 1960-61, pour retrouver le FC Nantes dans une position similaire au classement. Mais la comparaison s’arrête là, car à l’époque, la Maison Jaune formait et apprenait pour s’ouvrir le chemin de la réussite, alors qu’aujourd’hui, ce monument du football français doit lutter pour prendre ses distances sur la zone rouge, synonyme de relégation en National... Et tout ça bredouillé par un groupe pléthorique, sous la direction de trois coaches différents. Ne serait-ce pas plus bandant de jouer le maintien avec une majorité de jeunes qui feraient vivre le football qu'ils ont appris au centre de formation ? Quel risque y aurait-il ? Est-ce que ça serait pire ? Une chose est sure, ce serait un investissement sur le long terme. De quoi rassurer et envisager l'avenir. Les fondations sont là, encore faut-il poser les murs dessus, sinon la maison branlera de partout et finira par s'écrouler...

Cette victoire face au Havre, autre candidat à la montée en début de saison, ne doit pas masquer les manques à tous les étages, du terrain, à la direction du club, en passant par le staff technique. La seule satisfaction se situe du côté des jeunes, comme l’an passé et comme depuis toujours. L’avenir de la Maison Jaune repose sur la formation. Pour sortir du tunnel, il faut utiliser cet outil, au lieu d’entasser des joueurs et des contrats, comme on enfile des perles. Faire jouer Sofiane Choubani, Olivier Bonnes, Sofiane Hanni ou Aristote Lusinga, quelques minutes par ci, par là, quel intérêt ? Chaque entraîneur a lancé son petit jeune cette saison. Gernot Rohr, Jean-Marc Furlan et Batiste Gentili, les trois coaches qui se sont succédés, encore un « record », ont tous répondu aux exigences de la direction, pour essayer de contenter les supporters respectueux des valeurs du club, et pour attirer le client. Un  jeune formé à la Jonelière, il apprend un style de jeu, il connaît ses partenaires. A l’heure actuelle, comment peut-il faire pour s’intégrer dans l’équipe professionnelle ? Quand un jeune débute avec l’équipe fanion, il perd tous ses repaires. Le jeu, les partenaires, tout est différent. Quand on voit Keserü réussir de bonnes choses partout où il a joué, alors que sous la tunique jaune il n’a jamais eu réellement sa chance, sur la durée et à son poste de prédilection, c’est qu’il y a un vrai problème. On peut aussi avoir une pensée pour Guy-Rolland N'Dy Assembé, qui aura progressé avec le Valenciennes FC, en Ligue 1, alors que le FCN ne lui proposait qu'une place de troisième gardien, en Ligue 2... La politique du club est obsolète, car elle bafoue la formation.

Il faudra davantage que deux succès consécutifs pour rassurer les supporters de la Maison Jaune. Cette équipe nantaise laisse indifférent beaucoup de passionnés du club. Il suffit de regarder un match télévisé pour constater le vide qui remplit les travées de la Beaujoire, match après match, quel que soit le résultat et le jeu proposé. Vivement la fin de la saison, qu’on sache enfin quelles orientations seront prises et quelle politique sera mise en place sur le long terme. En attendant, il y a les jeunes à soutenir. Eux, seuls, représentent encore les valeurs d’antan, grâce au travail réalisé par Samuel Fenillat et, en amont, par Laurent Guyot et Stéphane Moreau.

 

Pascal Coutard avec la complicité de Riki44  ©  FCNhisto.fr  -  Le 3 avril 2010

 

 

Feuille de match - Ligue 2 - 31ème journée :

Historique

 

Historique

NANTES

4-1

LE HAVRE

Vendredi 2 avril 2010, à 20h30

Stade de la Beaujoire

FCNhisto.fr Historique

 

Arbitre : M. Lannoy

 

SAMBOU (2e), BEKAMENGA  (23e sp et 56e)

FCNhisto.fr

M. DIALLO (12e sp)

et T. N'DIAYE (48e)

 

 

 

 

 

FCNhisto.fr

G. FOFANA (63e)

 

 

FCNhisto.fr Calendrier                FCNhisto.fr Classement

 

Les équipes :

 

Dispositif  :  4-4-2

 

Dispositif  :  4-4-2

 

 

 

30

KAMENAR

16

PLACIDE

2

TALL

5

HENIN   FCNhisto.fr  NESTOR (68e)

5

PIERRE

4

J. A. KANA BIYIK

26

SAMBOU

3

GILLET (c)

14

JARJAT (c)

8

DAVIDAS

28

K. LEJEUNE   FCNhisto.fr  I. CAMARA (76e)

15

A. BONNET

8

DARBION

6

AIT BEN IDIR

3

DJILOBODJI

33

G. FOFANA   FCNhisto.fr  NORO (65e)

7

ABDOUN   FCNhisto.fr  CHOUBANI (80e)

36

MESLOUB

19

T. N'DIAYE   FCNhisto.fr  ZERKA (66e)

25

JOVIAL   FCNhisto.fr  GIGLIOTTI (76e)

20

BEKAMENGA

9

M. DIALLO

 

 

 

 

Remplaçants :

Remplaçants :

16

ALONZO

1

REVAULT

11

I. CAMARA

14

NESTOR

15

MAREVAL

18

A. BA

33

CHOUBANI

23

NORO

17

ZERKA

7

GIGLIOTTI

 

 

Entraîneur :  GENTILI

Entraîneur :  DAURY

 

 

 

 

Vous souhaitez réagir à l'actualité ?

Connectez-vous (inscription nécessaire) sur le Forum ou sur la page Facebook de FCNhisto.fr :

Forum FCNhisto.fr

FCNhisto.fr sur Facebook

FCNhisto.fr sur Facebook

FCNhisto.fr sur Facebook

 

FCNhisto.fr Flux RSS  Flux rss

 

 

 

 

 

 

FCNhisto.fr Retour page précédente

 

 

 

Menu Horizontal Bas

Copyright  ©  FCNhisto.fr  -  Site non officiel et indépendant  -  Contact  

-  Tous droits réservés  -  Plan du site  -  Mentions légales  -  Confidentialité