Menu Horizontal Haut

Rss

Covoiturage

Allo match

Vidéos

Scans

Forum

Contact

Site

Confidentialité

FCNhisto.fr - Accueil

Historique du FC Nantes depuis 1943

Flux rss

Menu Vertical Saison

Menu Vertical Divers

Menu Vertical Divers

 

 

Non-au-racisme.com

 

 

 

 

 

 

 

L'actualité 2000-01 de la Maison Jaune

 

 

 FCNhisto.fr Retour page précédente

 

 FCNhisto.fr Flux RSS  FCNhisto.fr

 

 

 

Le 4 mars 2001

 

Le FCN en route vers un 8ème titre !

 

Le FC Nantes a battu Rennes à deux reprises cette saison. En championnat lors de la 12ème journée, au stade de la Beaujoire (1-0), but de Marama Vahirua (73e), et en coupe de la Ligue au stade de la route de Lorient (2-4 a.p.) en 16ème de finale, grâce à des réalisations de Moldovan (49e), Olembé (95e), Carrière (115e) et Savinaud (120e). C’était un certain Laurent Duhamel qui était au sifflet lors de cette rencontre…

Ce match de championnat s’annonce donc très bien, on pense voir du spectacle entre deux belles équipes du haut de tableau.

 

Rennes joue une qualife en coupe d’Europe et peut encore espérer accrocher l’UEFA en s’imposant contre les Canaris. Quant aux joueurs Nantais, ils sont dans la course au titre et sont dans l’obligation de ramener un résultat de la route de Lorient pour ne pas laisser filer les Lillois vers le sacre, après leur victoire la veille contre l’OM (1-0). Le LOSC comptabilise 50 points, contre 47 au FCN, ce match contre Rennes est donc d’une très haute importance.

 

Derby de l'Ouest, acte trois

 

La Maison Jaune doit gagner, s’imposer dans le derby de l’Ouest, mais la rencontre débute assez mal pour le FCN. Les joueurs de Paul Le Guen dominent ceux de Raynald Denoueix. Pendant 15 à 20 minutes, les Canaris ne verront pas le ballon, ou si peu. Les Rennais sont remontés comme des pendules et jouent très haut, pressent les Canaris dans leur camp et s’imposent physiquement. Gaël Danic (5e), bien servi par son capitaine Dominique Arribagé côté droit, reprend de volée, mais son ballon fuit le cadre. Aux alentours de la 12ème minute, un contre sonne le réveil des Nantais. Le duo d’attaquants Viorel Moldovan - Olivier Monterrubio combine bien et l’international roumain enchaîne une belle frappe, mais voit son tir contré par Dominique Arribagé.

Le Stade Rennais ne s‘en laisse pas compter et continue de pousser, le chemin vers la coupe UEFA passe par là. Ils ont encore l'occasion d’ouvrir le score suite à un très bon mouvement collectif ponctué par une reprise de Makhtar N'Diaye (15e), mais la frappe n’inquiète pas Mickaël Landreau. Ce sont ensuite Philippe Delaye (20e) et Severino Lucas (40e) qui ont une nouvelle fois l’occasion de faire la différence, mais sans succès.

Il reste une dizaine de minutes avant la pause et les Canaris prennent le jeu à leur compte, au milieu de terrain. Plus de vitesse, plus de mobilité, la domination nantaise s’impose peu à peu dans l’entre jeu et les cinq dernières minutes de cette première période seront toutes à leur avantage. Viorel Moldovan (42e) et Olivier Monterrubio (44e) ont l’occasion de mettre le cuir au fond des filets, mais c’était sans compter sur les présences de Julien Escudé et de Bernard Lama, qui sauvent tour à tour miraculeusement leur équipe.

La pause est sifflée sur un score nul et vierge, alors que le tableau d’affichage pourrait proposer 2-2, que personne ne trouverait à redire.

 

El Présidente ouvre la voie

 

La deuxième période débute comme la première, les Rennais sont les plus entreprenants, ils veulent obtenir cette qualife européenne et faire oublier les précédentes défaites contre les Canaris cette saison.

Pendant dix bonnes minutes, le Stade Rennais déferle sur l’arrière garde nantaise. Severino Lucas (49e) est parfaitement servi par Jocelyn Gourvennec suite à un très bon une-deux, mais l’attaquant brésilien qui percute dans la surface pour s’infiltrer dans la défense nantaise, voit sa course stoppée par Mickaël Landreau, très prompt à s'interposer.

La Maison Jaune a laissé passer l’orage et reprend l’initiative au milieu du terrain. Le jeu est plus fluide, les attaquants nantais sont plus à leur avantage quand leurs partenaires font bloc derrière eux et qu'ils n’abusent pas de longs ballons.

Eric Carrière déboule côté droit et Grégory Paisley le sèche. Le coup franc est sifflé par Pascal Garibian. La sanction est exécutée par Nicolas Laspalles, le cuir est bien brossé et trouve Nestor Fabbri (57e) en embuscade au second poteau. Le défenseur argentin expédie un coup de tête monstrueux qui touche le poteau avant de finir sa course au fond des filets du portier rennais. Rennes 0-1 FC Nantes.

 

Marama Vahirua pour le K.O.

 

Il reste une demi-heure de jeu et les Canaris décident de protéger ce résultat, synonyme de première place au classement de Ligue 1. Les joueurs de Raynald Denoueix laissent donc le ballon et la maîtrise du jeu aux hommes de Paul Le Guen, se contentant de placer quelques contres. Les Nantais sont très bien regroupés, l’équipe fait bloc, est solidaire, et les Rouges et Noirs se cassent donc les dents sur ce mur qui leur est imposé. Le Stade Rennais n’arrive plus à jouer son jeu collectif et s’en remet à un exploit individuel pour tenter d’égaliser. Pourtant, sur l’un des rares mouvements collectifs, Philippe Delaye percute dans le couloir droit et adresse un bon centre à Gaël Danic (74e), mais la reprise du l’attaquant rennais, qui sortira quelques minutes plus tard, passe de très peu à coté du but de Mickaël Landreau.

Les joueurs de Paul Le Guen semblent baisser les bras et ne plus croire en leur chance. Le FCN sent son adervsaire diminué psychologiquement et décide de monter d’un cran. Les Canaris investissent le camp rennais et y resteront jusqu’en fin de match.  Il reste 15 minutes quand Olivier Monterrubio décale Frédéric Da Rocha côté droit, mais le natif de Cenon (33) voit sa frappe instantanée échouer au ras du poteau de Bernard Lama. Le Stade Rennais essaie alors de se révolter et d’égaliser, mais les joueurs de Paul le Guen s'exposent aux contres canaris. A plusieurs reprises, le FCN est tout proche de réaliser le break, mais ni Marama Vahirua (85e et 88e) entré en jeu à la place de Monterrubio, ni Eric Carrière (88e), ne trouvent le chemin de filets.

Il faut attendre la dernière minute de jeu pour savourer le deuxième but nantais, synonyme de délivrance. Marama Vahirua (90e), parfaitement servi dans l’intervalle par Frédéric Da Rocha, se présente seul face à Bernard Lama qu’il dribble, avant d’aller inscrire le but du K.O. Rennes 0-2 FC Nantes.

 

Pascal Garibian siffle la fin de la rencontre quelques secondes plus tard, le FC Nantes a gagné pour la troisième fois de la saison contre Rennes, et pour le deuxième fois route de Lorient !

Victoire et donc 3 points de plus qui permettent au FC Nantes de revenir à hauteur des Lillois dans la course au titre. Un titre qui reviendra finalement à la Maison Jaune quelques semaines plus tard, après s’être imposée lors des six dernières journées contre Sedan (4-1), Metz (1-2), Bastia (1-0), Troyes (0-1), Saint-Etienne (1-0) et Lens (1-4) !

 

Une huitième étoile dans le ciel nantais

 

Une huitième étoile vient donc orner les couleurs nantaises, au terme de cette saison 2000-01. Quelques semaines plus tard, à l'aube de jouer la Ligue des Champions, Eric Carrière et Olivier Monterrubio quitteront les bords de l’Erdre. Jean Luc Gripond devient président du FC Nantes en octobre 2001, et Raynald Denoueix est limogé en décembre de la même année... Depuis cette date, le FCN n’est plus que l’ombre de lui-même.

 

 

¤ CLASSEMENT :

¤ LE PLAN DE JEU :

Clas  Clubs Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Lille 50 28 14 8 6 33 19 +14
2 FC Nantes 50 28 15 5 8 45 33 +12
3 Sedan 47 28 13 8 7 38 27 +11
4 Lyon 46 28 11 13 4 39 25 +14
5 Bordeaux 46 28 12 10 6 38 25 +13
6 Troyes 42 28 11 9 8 39 39 0
7 Rennes 41 28 12 5 11 33 28 +5
8 Guingamp 41 28 11 8 9 33 32 +1
9 Auxerre 40 28 11 7 10 30 31 -1
10 Bastia 39 28 11 6 11 35 32 +3
11 Paris SG 36 28 10 6 12 36 37 -1
12 Monaco 35 28 10 5 13 41 39 +2
13 Lens 33 28 8 9 11 30 31 -1
14 Marseille 32 28 9 5 14 26 34 -8
15 Metz 32 28 8 8 12 26 38 -12
16 St-Etienne 31 28 8 7 13 35 46 -11
17 Toulouse 25 28 5 10 13 26 39 -13
18 Strasbourg 22 28 5 7 16 24 52 -28

FCNhisto.fr

 

 

 

 

 

 

FCNhisto.fr Voir la feuille de match

FCNhisto.fr Voir l'historique entre Rennes et Nantes

FCNhisto.fr Voir le classement de Ligue 1

 

 

Pascal C.  ©  FCNhisto.fr - Le 4 mars 2001

 

 FCNhisto.fr Flux RSS  FCNhisto.fr

 

 

 

 

 FCNhisto.fr Vos réactions sur le forum

 

 

  FCNhisto.fr Retour page précédente

 

 

 

 

 Hit-Parade

 

Menu Horizontal Bas

Copyright  ©  FCNhisto.fr  -  Site non officiel et indépendant  -  Contact  

-  Tous droits réservés  -  Plan du site  -  Mentions légales  -  Confidentialité